Over-Games
Suivez-nous :

Test complet de CARRION - Testé pour XONE

N'avez-vous jamais rêvé de devenir le monstre ? D'arrêter, pour une fois, de se soucier des états d'âme des personnages, d'un quelconque sens moral ou d'une sempiternelle quête visant à sauver la veuve et l'orphelin des griffes d'un brigand ou d'une quelconque créature monstrueuse ? La bien-pensance, ça va bien cinq minutes. Tout le monde sait qu'à la fin de la journée, on ne rêve que d'une chose : envoyer valser tout ce beau monde et leurs idéaux à travers la pièce, puis déchiqueter leurs cadavres avant de grignoter leurs restes. Dans Carrion, le dernier trip sanguinolent de Devolver, on ne craint plus la créature qui rôde dans les conduits d'aération. On la devient.

Pour lire la suite du test merci d'acheter un abonnement

OVER GAMES PREMIUM




LE MEILLEUR SUR OVER-GAMES, RIEN QUE POUR VOUS ! ALORS N'ATTENDEZ PLUS.



Avec Over-Games Premium, vous profitez de tous les contenus exclusifs produits par mes soins. Reportages, dossiers, vidéos, articles, garantis sans tops 10 : offrez vous un vrai magazine indépendant en ligne !


Toutes les publicités sont désactivées quand vous possédez cet abonnement !



DÉMARRER VOTRE SEMAINE GRATUITE

puis 4,90€ par mois sans engagement









3,33€ PAR MOIS (UN PAIEMENT DE 39,90€)

Sans publicité

Les magazines offert

Accès à toute les actualités

Premium pendant 1 ans



2,50€ PAR MOIS (UN PAIEMENT DE 59,90€)

Sans publicité

Les magazines offert

Accès à toute les actualités

Premium pendant 2 ans






Utilisez ici votre code promotionnel



Offert par l'un de mes partenaires




Une question ? Un problème ? Contactez notre service Premium par mail à cette adresse :

premium@over-games.fr



Carrion part d'une idée géniale : celle d'incarner le monstre, et de devenir ce qui effraie les humains une fois la lumière éteinte. Sa prise en main extrêmement jouissive, son moteur physique idiot et ses animations procédurales nous renvoient à l'âge d'or des jeux Flash d'il y a quinze ans, dans un titre à l'ambiance SF extrêmement soignée. Il n'y a rien de comparable à ce que l'on ressent en balançant une table à la tronche d'un militaire, ou en se délectant des cris d'un scientifique auquel on arrache les jambes en le faisant voler d'un bout à l'autre de la pièce. Un concept solide et bien exécuté, malheureusement rattrapé après deux heures de jeu par une structure extrêmement linéaire, un poil répétitive et finalement trop simple pour se renouveler sur le long terme. Fort heureusement, le jeu ne dure que trois petites heures et malgré ses défauts, il peut tout à fait être recommandé à ceux qui recherchent un power trip ultraviolent pour occuper un après-midi de vacances. N'en attendez pas un jeu dense ou vraiment varié, voyez-le plutôt comme la démo technique très sympathique de ce qui aurait pu être un excellent jeu d'horreur inversé.


Partager sur :    

Qualité du test : 



Aucun commentaire à affiché



À Découvrir Sur Over Games